Islande Voyage
jeudi, juillet 21, 2016

Jour 1-2-3: Reykjavik

Logement:
Rey Apartment

6 septembre 2012

Nous décollons de Bruxelles avec Icelandair pour atterrir trois heures plus tard à Reykjavik. Un petit calmant pour le vol car je n’aime pas voler et hop c’est parti. Icelandair est la compagnie principale qui vole vers Reykjavik, ils peuvent donc pratiquer des prix parfois un peu élevé. Nous nous en sortons pour 450€ pour deux aller/retour mais il a fallu chercher les bonnes dates car ça aurait pu être le même prix par personne. Il existe une compagnie low cost qui démarre à partir de Londres (et sans doute d’autres aéroports), le prix est moins élevé mais cela vous demandera de faire plusieurs vols avant d’arriver à destination.

Arrivé au dessus de l’Islande, on se rend vite compte que l’on va atterrir sur une autre planète. Le paysage est très accidenté avec de grandes étendues couvertes de glace que rien ne semble pouvoir perturber. Le calmant faisait sans doute encore son effet car je ne me rappelle plus de tous les détails. Avant d’arriver à Reykjavik, il faut réellement être attentif pour repérer des habitations tellement l’île semble déserte. L’aéroport lui aussi semble isolé du reste du monde, il est situé sur une petite péninsule entourée par l’océan à 50 km de la capitale.

Pour rejoindre la capitale, nous prenons une navette gratuite qui nous dépose directement à notre appartement dans le centre de Reykjavik. Nous avons choisi de loger au Rey Apartment situé dans le quartier 101 à proximité de tout ce qu’il faut voir à Reykjavik. Pour 3 nuits, nous payons 333€. L’appartement est vraiment magnifique et offre un très bon niveau de comfort. Sa localisation nous permettra de faire toutes nos visites de Reykjavik à pied.

Rey apartment Reykjavik

Louer un appartement offre une plus grande liberté qu’un hôtel, vous devez par contre remplir le frigo vous-même. Pour éviter de casser votre tire-lire en allant au restaurant tous les jours, vous trouverez un supermarché Bonus à proximité. Les prix sont plus élevés qu’en Europe mais c’est ce que vous trouverez de plus abordable en Islande. Si vous optez pour un appartement, ne vous étonnez pas que le chauffage soit mis à fond et que toutes les fenêtres soient ouvertes, ce n’est pas un oubli…le chauffage est quasi gratuit avec la géothermie et vu qu’il fait trop chaud, les islandais laissent les fenêtres ouvertes!

Après avoir rempli le frigo et installé nos affaires, premier tour à pied aux alentours. Le quartier est calme, 5 min à pied du fjord et du port. Superbe!

7 septembre 2012

Le soleil brille sur Reykjavik, il fait 15°C. Nous décidons d’aller vers le port pour prendre un bateau et voir des baleines. Arrivé au guichet, une pancarte nous signale « Rough sea ». La dame au guichet aurait très bien pu nous vendre un billet mais a préféré nous conseille de revenir dans l’après-midi. Ok, partie remise, nous allons nous promener quelques heures et revenons dans l’après-midi. La pancarte « Rough Sea » n’était plus là, nous nous embarquons donc dans l’espoir de voir des baleines. A peine embarqué, on nous demande d’enfiler une combinaison de protection, un peu curieux pour une simple balade en mer mais nous allons vite comprendre…

observation des baleines

Petite balade en mer

Au fur et à mesure que nous nous éloignons du port, la mer devient de plus en plus agité. Ceux qui avaient eu la brillante idée de jouer à Leonardo Di Caprio à l’avant du bateau ont du rapidement se raviser car non seulement la mer était très agitée mais de grosses gerbes d’eau arrosaient copieusement ceux qui s’aventuraient à l’avant du bateau. Voilà à quoi servent les combinaisons!

Le voyage est très agité, j’ai passé l’intégralité du voyage à me tenir quelque part tellement le bateau était secoué. Cela ne semblait visiblement pas préoccuper le capitaine qui surfait sur Facebook en manœuvrant le bateau. Certains touristes à bord y ont par contre laissé leur déjeuner.

Après 2h de voyage éprouvant, retour bienvenu sur la terre ferme. Nous n’avons pas vu de baleine et on nous offre un ticket pour revenir le lendemain, c’est la règle, pas de baleine = un tour gratuit, sympa mais non merci, dans une autre vie peut-être. Si vous voulez vraiment voir des baleines, ne prenez pas un tour en bateau à Reykjavik car le trafic maritime est trop important et les baleines se font rare. Optez plutôt pour une croisière dans le nord où vous aurez plus de chance de voir des baleines et pourquoi pas des orques.

bateau solaire

Visite de la ville

Reykjavik se visite à pied et quelques jours suffisent à en faire le tour. Les choses à voir:
– le quartier autour du port, c’est ici que vous trouverez le plus de bâtiments en brique de grande taille. On en fait vite le tour mais ce genre de batiment est tellement rare en Islande qu’il faut en profiter.
– la salle de concert, batiment futuriste fait de verre et d’acier et situé au bord de l’eau, une curiosité locale!
– le bateau solaire, cela ressemble à un squelette de drakkar le long de l’eau, assez spécial mais assez joli.
– l’église principale Hallgrimskirkja, cette église doit être la plus grande d’Islande, elle a des allures de colonne de basalte, faite de béton elle est très moderne tout en conservant la démesure des grandes églises européennes

8 septembre 2012

Le temps se couvre et se prêt moins à la balade en ville. Nous décidons d’essayer une excursion en véhicule tout terrain pour tâter le terrain de ce qui nous attends pour les prochaines jours. Départ de Reykjavik à la gare de bus principale, tous les bus touristiques démarrent du même endroit. Vous pouvez acheter vos billets sur place ou à l’office du tourisme en ville. Nous prenons une excursion d’une journée qui va nous amener jusqu’à Vik et environs pour ensuite revenir le soir à Reykjavik.

Le bus est un modèle un peu particulier car il s’est surélevé et disposent d’énormes roues pour pouvoir accéder aux endroits les plus reculés. Programme de la journée: Vik, Skogar, Sólheimajökull et nous finissons la journée à Seljalandsfoss. Le choix des destinations nous a bien mis en appétit pour la suite, le guide était vraiment super mais par contre l’excursion est un peu chère, il faut compter près de 100 euros par personne, à ce rythme là votre budget va vite exploser. A vous de faire vos calculs. L’autre inconvénient de ce genre d’excursion c’est que vous aller au rythme du groupe et donc pas question de vous arrêter un peu plus longtemps quelque part pour attendre que le soleil revienne.

Détails de l’excursion: South shore excursion

Laurent - Islande Voyage
Site: http://www.islande-voyage.eu
Créateur du site Islande-Voyage.eu
 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
 
Jour 1-2-3: Reykjavik
3 jours à Reykjavik pour commencer notre périple. Découverte des lieux à son aise, le beau temps est au rendez-vous (et les coups de soleil aussi!)
Jour 4: Thingvellir - Geysir - Gullfoss
Premier contact avec l'Islande en voiture, nous traversons le parc Thingvellir avec halte à Geysir et Gullfoss.
Jour 5 : Landmannalaugar
Ce qui devait être une des plus belle journée du voyage s'est transformé en cauchemar à cause de vents violents qui ont provoqué une tempête de sable.
Jour 6 : Seljalandsfoss, Skogar, Vik
Journée tranquille sur de bonnes routes et sous le soleil pour découvrir Vik et ses environs à notre aise.
Jour 7: Skaftafell - Jökulsárlón
Journée riche en décors uniques et splendides, entre plaines richement colorées, glacier et zones rocailleuses et arides, le tout sur une toute petite distance!
Jour 8: fjords de l'Est
Les fjords vous feront serpenter le long de la côte Est, sous la pluie c'est nettement moins amusant mais c'est le seul moyen de rejoindre le nord.
Budget vacances
Combien coûte un voyage en Islande ? Comment bien maitriser son budget à quoi faut-il faire attention?
Jour 9 : Dettifoss, Hverir, Myvatn
Après une journée sous la pluie, nous avons maintenant une journée sous la neige qui recouvre absolument tout d'un épais manteau. Déroutant!
Jour 10: Myvatn - Godafoss - Akureyri
Bref retour à la civilisation en passant par Akureyri, juste assez pour refaire le plein et repartir dans l'isolement le plus total.
Jour 11: Vatnsnes - Snaefellsnes
Aujourd'hui nous passons en mode roadtrip avec près de 400km de superbes routes aux décors extremement variés.
Jour 12 : Snaefellsnes
Snaefellsnes est un des plus beau coin d'Islande, ici tout est coloré, doux et accessible en voiture.
Jour 13: Snaefellsnes - Reykjavik
Roadtrip sous le soleil où nous passons des étendues calmes et colorées de Snaefellsnes au trafic de Reykjavik.
Derniers jours à Islande, un peu de repos après 3000 km de route avant de rentrer en Belgique
 
 
Fermer fenêtre
 

Contact


Envie de partager une expérience? Une question ? Des échanges de liens? Du guest blogging? Pour me contacter, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

 
 
 
 
 
Fermer fenêtre
 

Jour 1-2-3: Reykjavik


3 jours à Reykjavik pour commencer notre périple. Découverte des lieux à son aise, le beau temps est au rendez-vous (et les coups de soleil aussi!)