Islande Voyage
lundi, juillet 25, 2016

Jour 12 : Snaefellsnes

Parcours:
Hellnar – Stykkishólmur – Olafsvik – Hellnar – 193km

Logement:
Hotel Hellnar

17 septembre 2012

Pour la première fois, nous avons aperçu des aurores boréales cette nuit. Je me demandais si on allait finir par en voir car nous approchons tout doucement de la fin du voyage et jusqu’à présent le ciel n’avait pas été suffisamment dégagé pour pouvoir en observer. Il s’en est d’ailleurs fallu de peu pour que nous les rations.

Avant d’aller dormir, je suis allé cherché quelque chose dans le coffre de la voiture et dans l’obscurité presque la plus complète je croise un autricien qui a la tête levée vers le ciel. Je lui demande si il a aperçu quelque chose et il me dit qu’il pense avoir vu un début d’aurore boréale. Je vais donc vite chercher mon appareil photo, mon trépied et je m’installe dans l’herbe sauvage en face de l’hotel. Premier essai avec un temps de pose de 30 sec et le miracle se produit, je vois très nettement une trainée verte sur la photo. Petit à petit l’aurore boréale se révêle pleinement et devient visible à l’oeil nu. Voici un spectacle extraordinaire qui justifierait à lui seul qu’on se déplace dans un pays nordique. L’aurore boréale a une dominance verte mais laisse apparaitre du jaune et du rouge, le tout ondule doucement dans le ciel et seuls quelques nuages de basse altitude viennent parfois perturber la vue. Nous voilà enfin récompensés pour notre patience!

Le lendemain matin le seleil est au rendez-vous, nous avons une des plus belles journées depuis le départ. Le soleil met véritablement en valeur la richesse des couleurs de la péninsule, ici rien à voir avec les paysages lunaires du reste de l’Islande.

Il y a suffisamment de choses à voir sur la péninsule pour y passer 2 ou 3 jours. Nous prenons donc la route pour en faire le tour et revenir le même soir à Hellnar. Nous longeons d’abord le sud de la péninsule, le paysage est doux et coloré. Nous faisons halte dans quelques villages (il y en a très peu) et puis nous remontons vers le nord en direction de Stykkishólmur. La route est magnifique, elle vaut clairement le détour. Le petit village de Stykkishólmur est sans doute le plus gros village de la péninsule et probablement aussi un des plus laids. A moins de vouloir prendre un ferry pour les fjords au nord, le village n’a pas grand intérêt.

La côte nord de la péninsule est tout aussi colorée que celle du sud mais la bande de terre qui la sépare des montagnes semble plus étroite, on a l’océan et les montagnes presque dans le même champs de vision. Il y a là quelques curiosités volcaniques intéressantes et quelques rares villages qui vont vous rappeler que vous n’êtes pas seul sur l’île.

Pour le retour, nous décidons d’opter pour l’aventure en prenant la route F570 qui fait le tour du magnifique volcan Snæfellsjökull. La route va vous permettre de véritablement toucher le volcan et sa cime recouverte de neige. C’est une route F donc vous devez avoir un 4×4, il vaut mieux d’ailleurs avoir quelques chevaux sous le capot car les montées sont parfois très raides et si par malheur vous croisez quelqu’un, il vous faudra de la puissance pour remonter la pente sans élan. Nous n’avons heureusement croisé personne. La route est cabossée mais vaut vraiment le détour, c’est peut être le seul volcan que vous allez pouvoir approcher d’aussi près avec une voiture et le décor au coucher du soleil est absolument magnifique. Certainement un des plus beaux panoramas de tout le voyage.

Au retour, les choses se compliquent un peu. Nous amorçons notre descente vers Hellnar que nous apercevons au loin et je suis ce qui semble être le bon chemin. La route descend très fort, le chemin est vraiment en mauvais état avec des cailloux partout mais pas le choix, il faut descendre. Après quelques minutes de descente, notre progression est stoppée net, une crevasse éventre la route de part en part, impossible de passer. Seule possibilité de sortir de cette impasse…marche arrière en pleine montée et parmi les cailloux car impossible de faire demi-tour. Voilà une épreuve qui m’a valu un gros stress et beaucoup de manoeuvres pour pouvoir remonter et trouver une route alternative. Un panneau était censé indiquer que cette route n’était plus pratiquable mais les fortes rafales des jours précédents l’avait couché au sol. Nous ne l’avions pas vu. Encore une galère dont je me serais bien passé mais nous nous en sommes sorti sans problèmes, juste un gros stress.

Deuxième nuit à Hellnar, deuxième nuit avec des aurores boréales!

Laurent - Islande Voyage
Site: http://www.islande-voyage.eu

Créateur du site Islande-Voyage.eu

 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
 
Jour 1-2-3: Reykjavik
3 jours à Reykjavik pour commencer notre périple. Découverte des lieux à son aise, le beau temps est au rendez-vous (et les coups de soleil aussi!)
Jour 4: Thingvellir - Geysir - Gullfoss
Premier contact avec l'Islande en voiture, nous traversons le parc Thingvellir avec halte à Geysir et Gullfoss.
Jour 5 : Landmannalaugar
Ce qui devait être une des plus belle journée du voyage s'est transformé en cauchemar à cause de vents violents qui ont provoqué une tempête de sable.
Jour 6 : Seljalandsfoss, Skogar, Vik
Journée tranquille sur de bonnes routes et sous le soleil pour découvrir Vik et ses environs à notre aise.
Jour 7: Skaftafell - Jökulsárlón
Journée riche en décors uniques et splendides, entre plaines richement colorées, glacier et zones rocailleuses et arides, le tout sur une toute petite distance!
Jour 8: fjords de l'Est
Les fjords vous feront serpenter le long de la côte Est, sous la pluie c'est nettement moins amusant mais c'est le seul moyen de rejoindre le nord.
Budget vacances
Combien coûte un voyage en Islande ? Comment bien maitriser son budget à quoi faut-il faire attention?
Jour 9 : Dettifoss, Hverir, Myvatn
Après une journée sous la pluie, nous avons maintenant une journée sous la neige qui recouvre absolument tout d'un épais manteau. Déroutant!
Jour 10: Myvatn - Godafoss - Akureyri
Bref retour à la civilisation en passant par Akureyri, juste assez pour refaire le plein et repartir dans l'isolement le plus total.
Jour 11: Vatnsnes - Snaefellsnes
Aujourd'hui nous passons en mode roadtrip avec près de 400km de superbes routes aux décors extremement variés.
Jour 12 : Snaefellsnes
Snaefellsnes est un des plus beau coin d'Islande, ici tout est coloré, doux et accessible en voiture.
Jour 13: Snaefellsnes - Reykjavik
Roadtrip sous le soleil où nous passons des étendues calmes et colorées de Snaefellsnes au trafic de Reykjavik.
Derniers jours à Islande, un peu de repos après 3000 km de route avant de rentrer en Belgique
 
 
Fermer fenêtre
 

Jour 12 : Snaefellsnes


Snaefellsnes est un des plus beau coin d'Islande, ici tout est coloré, doux et accessible en voiture.