Islande Voyage
mardi, juillet 5, 2016

Le mariage improbable

Vivez en direct le mariage d’un glacier et de la mer, une expérience unique et éphémère qui chaque jour se renouvelle. Depuis la nuit des temps, le glacier Vatnajökull se brise en milliers de morceaux qui doucement flottent vers l’océan pour ensuite revenir s’échouer sur une plage de sable noir. Le spectacle est absolument unique et grandiose, à lui seul il pourrait justifier un voyage en Islande!

Etape obligatoire

Vous l’aurez compris, le Jökulsárlón est une étape obligatoire sur votre parcours. En plus le glacier est accessible directement depuis la route 1 et un parking est disponible des deux côtés de la route. Etape obligatoire donc! Pour voir un tel spectacle ailleurs il vous faudra certainement aller bien plus au Nord du côté du Groenland (sûrement nettement moins facile d’accès) ou de l’Argentine (nettement plus loin). Si vous vous cherchiez encore une bonne raison d’aller en Islande, voilà, stop, vous avez trouvé.

Le Jökulsárlón est facile d’accès (voir accès plus bas) et dispose de deux entrées. Il ne faut pas de véhicule tout terrain pour y accéder, n’importe quel type de voiture fera l’affaire. L’entrée est gratuite. Je vous conseille d’aller voir le lac à partir des deux entrées. La première en venant de Reykjavik vous demandera un peu d’effort physique car il faut passer au dessus d’une série de collines suivie d’une descente abrupte pour arriver au bord du lac où se jettent les premiers blocs de glace. C’est bien peu d’effort pour le spectacle offert et vous y gagnerez en tranquillité car en dehors des photographes, cet endroit est délaissé par les hordes de touristes qui viennent en autobus. Arrivé au niveau du lac, vous aurez probablement la possibilité de toucher des blocs de glace qui se sont échoués sur les rives mais c’est l’ensemble qui surprend, la glace est dans une lutte perpétuelle, on entend des frottements sourds, de la glace qui se brise et les blocs aux couleurs multiples qui finissent leur route dans l’eau avec un beau splash en guise d’adieu. Le splash est parfois suivi d’un juron universellement compréhensible, c’est ce qui arrive quand on veut prendre la pose debout sur un bloc de glace. L’idiotie en Islande, ça peut se transformer en souvenir très désagréable.

Pour les amateurs de photos

A partir de l’entrée principale, vous avez un accès au centre d’information mais qui n’apporte pas grand chose si ce n’est la possibilité de louer un tour en bateau sur le lac. Si il fallait donner un classement des attractions touristiques les plus inutiles d’Islande, ce tour en bateau se trouverait en bonne position. Vous n’irez pas bien loin avec le bateau à cause des blocs de glace, vous allez emmerder tout ceux qui veulent prendre des photos de ce superbe endroit et le bateau est plutôt bruyant. Cette entrée n’aurait aucun intérêt si elle ne donnait pas accès à la plage de sable noir de l’autre côté de la route, cet endroit vaut réellement le détour car c’est là que les petits icebergs lâchés par le Jökulsárlón sont ramenés sur la plage. Certains blocs de glace sont de véritables chefs-d’œuvre et si vous possédez un bon appareil photo (et que vous savez vous en servir) vous pourrez prendre ici des clichés absolument époustouflants. Avec un peu de chance vous apercevrez peut être également des phoques surpris de voir ces bipèdes s’extasier devant des blocs de glace flottant sur l’eau.

Au moment de notre visite la température était d’environs 0°C (septembre) mais le froid était absolument insupportable à cause des puissantes bourrasques de vent qui balayait la plage ce jour là. Prendre des photos était devenu un vrai défi, pas uniquement pour survivre au froid mais aussi pour essayer de tenir debout tellement le vent était puissant. Pas question de laisser le vent s’engouffrer dans la moindre ouverture sous peine d’être paralysé par le froid où emporté par le vent, je ne sais pas ce qui est le mieux finalement. Nous n’étions que 3 ou 4 sur la plage ce soir là, les autres se contentaient de nous regarder à partir de leur voiture.

Pour les photos, trépied et pose longue quasi-obligatoire, cela permet de lisser la mer et de faire ressortir les blocs de glace qui eux ne bougent plus une fois échoués sur la plage. Les photos ont été prises après le coucher du soleil avec une pose longue (et donc un trépied), un filtre polarisant et une température de couleur assez basse. Le résultat est parfois déroutant mais ça symbolise assez bien le côté unique de cet endroit.

Laurent - Islande Voyage
Site: http://www.islande-voyage.eu
Créateur du site Islande-Voyage.eu
 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
 
Hverir - Namafjall
Vous avez toujours rêvé de sentir l’œuf pourri? Hverir est l'endroit qu'il vous faut. Au programme, vapeur de soufre, boue orange et odeur d'oeuf pourri.
Skogar / Skogafoss
Skogar est un petit village sans grand intérêt, sa chute d'eau Skogafoss par contre doit absolument faire partie de votre périple!
Snaefellsnes
Des plaines aux couleurs multiples entrecoupées de montagnes escarpées et au bout de la péninsule le majestueux volcan Snæfellsjökull.
Seljalandsfoss
Magnifique chute d'eau au pied du volcan Eyjafjallajökull établie dans un décor de plaine aux couleurs multiples. Particularité, vous pouvez passez derrière la chute!
Vatnsnes
Peninsule du nord offrant une belle diversité de paysages sauvages le long de l'eau, lieu idéal pour observer les phoques.
Godafoss
La curiosité principale de Godafoss c'est sa double cascade facile d'accès à partir de la route 1 entre Akureyri et Myvatn
Dettifoss
Paysage lunaire et désertique taillé par l'activité volcanique, un petit périple pour atteindre l'immense chute d'eau.
Vik
Des plages de sable noir entourée de falaises aux couleurs vives où se jettent de puissantes vagues poussées par le vent du Gulfstream.
Jökulsárlón
Vivez l'expérience unique d'un glacier laissant progressivement de gros blocs de glaces flotter vers la mer
Thingvellir
Paysages volcaniques très colorés qui ne semblent obéir à aucune règle, geyser agité ou endormi et une énorme chute d'eau au bruit assourdissant.
Akureyri
Plus gros bourg du nord de l'Islande, Akureyri est niché au fond d'un magnifique fjord, petit retour à la civilisation.
Skaftafell
Parc naturel aux multiples facettes installé au pied d'un gigantesque glacier qui se rétracte en laissant un spectacle de désolation derrière lui.
Sólheimajökull
La neige et la cendre se mélange dans ce décor de fin du monde, le glacier laisse progressivement place à un paysage essentiellement minéral.
Landmannalaugar
Décor d'une autre planète, des montagnes couleur olive ou orange, un vent déchainé, des lacs agités et de la cendre partout/
Reykjavik
Capitale à dimension humaine nichée au bord d'un fjord, paisible le jour, agitée le soir, vivez la vie à l'islandaise!
Hvalfjordur
Le fjord des baleines se situe juste au nord de Reykjavik, très beau décor pour finir ou entamer votre boucle, évitez le tunnel pour mieux en profiter.
Fjords de l'Est
Des fjords, des fjords et encore des fjords, nature sauvage entrecoupée de quelques bribes de civilisation en attendant d'atteindre le nord.
jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo jokulsarlon photo
 
 
Fermer fenêtre
 

Contact


Envie de partager une expérience? Une question ? Des échanges de liens? Du guest blogging? Pour me contacter, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

 
 
 
 
 
Fermer fenêtre
 

Jökulsárlón


Vivez l'expérience unique d'un glacier laissant progressivement de gros blocs de glaces flotter vers la mer