Islande Voyage
lundi, avril 11, 2016

Une péninsule

Snaefellsnes n’est ni un lieu ni une ville, c’est une péninsule qui s’étend à l’ouest de l’Islande et un peu au nord de Reykjavik. La péninsule de Snaefellsnes offre une grande variété de paysages riches en couleurs et assez typiques de l’Islande. Il n’y a pas ici de nombreuses haltes touristiques bien indiquées, la péninsule de Snaefellsnes est un endroit qui se parcourt, on se déplace sur la route 54 et on s’arrête au gré des envies. Passer une journée complète voire deux n’est pas un luxe, vous pouvez ainsi faire le tour complet de la péninsule sans devoir vous presser. Le tour complet ne fait sans doute pas plus de 100 km mais avec la vitesse limitée à maximum 70km/h et les nombreux paysages qui vous donneront envie de vous arrêter, mieux vaut donc prendre son temps.

En venant de Reykjavik, vous pouvez longer le sud de la péninsule par la route 54. D’un côté la mer, de l’autre les montagnes coupées au couteau et au milieu de grandes étendues de toutes les couleurs où moutons et chevaux viennent apporter une touche de vie au paysage quasi inhabité. Les villages sont assez rares, n’oubliez donc pas de faire vos courses et faire le plein avant de visiter la péninsule. Il y a bien quelques stations services ici et là mais elles sont rares, trouver un supermarché (type Bonus) relève de l’expédition.

Stykkisholmur

Stykkisholmur est petit village de pécheurs au nord est de la péninsule qui ne brille pas par son charme, les maisons sont assez basiques et en dehors de l’architecture délirante de l’église principale, rien de bien spectaculaire. Stykkisholmur dispose d’un petit port avec un ferry qui permet de relier les fjords du nord. Pour avoir une vue de l’ensemble, vous pouvez grimper sur la colline sur laquelle le terminal ferry est adossée.

Grundarfjordur

Comme la plupart des villages du nord de la péninsule, Grundarfjordur est un village de pécheur qui vaut néanmoins le détour grace à la baie qui l’entoure, la route ici alterne plaine de couleur et étendue d’eau, les montages sont superbes et le mont Kirkjufell qui trone près de l’eau donnera aux photographes l’occasion de faire un panoramique où ciel, terre et mer se retrouvent sur le même cliché. Ici la plupart du temps, personne devant, personne derrière, vous avez le décor pour vous tout seul. A voir les traces de pas le long de la mer, il y a pourtant d’autres personnes qui circulent dans les environs.

Olafskvik

Encore un village de pécheurs, pas follement intéressant mais à son entrée, vous pouvez prendre la F570 pour faire le tour du volcan, attention 4×4 obligatoire. La route du volcan n’est pas insurmontable mais certaines montées vont demander à votre voiture de cracher ses tripes mais à priori personne ne sera là pour vous entendre hurler « avance! » à votre voiture.

Djupalonssandur

Très belle plage de galets où est venu s’échouer un petit bateau en 1948, il ne reste plus aujourd’hui que quelques débris de l’épave. La plage donne accès à deux petites étendues d’eau claire où vient se refléter le Snaefellsjokull. Si il fait beau, cet endroit isolé vous offrira un cadre idéal pour pique-niquer ou vous reposer un instant. Le bruit du ressac sur les galets viendra vous bercer pour votre digestion.

Búðakirkja

Sur la route qui longe le sud de la péninsule, vous devriez vous arrêter à Búðakirkja. Ce petit hameau n’est composé que de quelques maisons mais une jolie église en bois s’y dresse avec un cimetière avec vue panoramique avec d’un côté les montagnes au nord et de l’autre la mer au sud. La plage est très particulière avec sa végétation étrange mais elle fait partie de ces curiosités en Islande qu’on ne peut rater.

Hellnar

Petit village du bout du monde, après ça vous êtes dans l’océan. Rien de bien intéressant ici si ce n’est un hotel confortable, une pompe à essence pour ravitailler les imprudents qui seraient arrivés jusque là avec la jauge presque vide. Ce petit coin reculé permet de passer la nuit loin de la civilisation et de profiter des aurores boréales sans devoir s’aventurer en pleine nuit dans un lieu difficile d’accès. Petite remarque au passage, la bosse noire dans l’eau derrière l’hotel n’est pas le dos d’une baleine! Il s’agit simplement d’un gros rocher arrondi sur lequel les vagues viennent se jeter et donner l’impression qu’il s’agit d’une baleine qui éjecte de l’eau.

Laurent - Islande Voyage
Site: http://www.islande-voyage.eu
Créateur du site Islande-Voyage.eu
 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
 
Hverir - Namafjall
Vous avez toujours rêvé de sentir l’œuf pourri? Hverir est l'endroit qu'il vous faut. Au programme, vapeur de soufre, boue orange et odeur d'oeuf pourri.
Skogar / Skogafoss
Skogar est un petit village sans grand intérêt, sa chute d'eau Skogafoss par contre doit absolument faire partie de votre périple!
Snaefellsnes
Des plaines aux couleurs multiples entrecoupées de montagnes escarpées et au bout de la péninsule le majestueux volcan Snæfellsjökull.
Seljalandsfoss
Magnifique chute d'eau au pied du volcan Eyjafjallajökull établie dans un décor de plaine aux couleurs multiples. Particularité, vous pouvez passez derrière la chute!
Vatnsnes
Peninsule du nord offrant une belle diversité de paysages sauvages le long de l'eau, lieu idéal pour observer les phoques.
Godafoss
La curiosité principale de Godafoss c'est sa double cascade facile d'accès à partir de la route 1 entre Akureyri et Myvatn
Dettifoss
Paysage lunaire et désertique taillé par l'activité volcanique, un petit périple pour atteindre l'immense chute d'eau.
Vik
Des plages de sable noir entourée de falaises aux couleurs vives où se jettent de puissantes vagues poussées par le vent du Gulfstream.
Jökulsárlón
Vivez l'expérience unique d'un glacier laissant progressivement de gros blocs de glaces flotter vers la mer
Thingvellir
Paysages volcaniques très colorés qui ne semblent obéir à aucune règle, geyser agité ou endormi et une énorme chute d'eau au bruit assourdissant.
Akureyri
Plus gros bourg du nord de l'Islande, Akureyri est niché au fond d'un magnifique fjord, petit retour à la civilisation.
Skaftafell
Parc naturel aux multiples facettes installé au pied d'un gigantesque glacier qui se rétracte en laissant un spectacle de désolation derrière lui.
Sólheimajökull
La neige et la cendre se mélange dans ce décor de fin du monde, le glacier laisse progressivement place à un paysage essentiellement minéral.
Landmannalaugar
Décor d'une autre planète, des montagnes couleur olive ou orange, un vent déchainé, des lacs agités et de la cendre partout/
Reykjavik
Capitale à dimension humaine nichée au bord d'un fjord, paisible le jour, agitée le soir, vivez la vie à l'islandaise!
Hvalfjordur
Le fjord des baleines se situe juste au nord de Reykjavik, très beau décor pour finir ou entamer votre boucle, évitez le tunnel pour mieux en profiter.
Fjords de l'Est
Des fjords, des fjords et encore des fjords, nature sauvage entrecoupée de quelques bribes de civilisation en attendant d'atteindre le nord.
snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo snaefellsnes photo
 
 
Fermer fenêtre
 

Snaefellsnes


Des plaines aux couleurs multiples entrecoupées de montagnes escarpées et au bout de la péninsule le majestueux volcan Snæfellsjökull.