Islande Voyage
jeudi, juillet 21, 2016

Spectacle visuel

L’aurore boréale est un phénomène lumineux spectaculaire qui fait apparaître des voiles de couleurs ondulant dans le ciel nocturne. Ce phénomène ne s’observe malheureusement que dans les pays nordiques (pays scandinaves, le Canada et bien sûr l’Islande) et sous certaines conditions.

Malgré leur côté un peu mystique, les aurores boréales n’ont rien à voir avec un quelconque phénomène surnaturel, elles sont le fruit d’une collision entre des particules chargées du vent solaire et le bouclier magnétique terrestre. La présence d’aurores boréales dépend donc fortement de l’activité solaire et des conditions climatiques du lieu où vous vous trouvez.

Même en allant en Islande, vous n’avez pas la garantie de voir des aurores boréales, il vous faudra un peu de chance mais l’attente en vaut vraiment la peine.

Ou peut-on observer les aurores boréales?

En Islande et en particulier à Reykjavik, il est possible de réserver des excursions pour aller observer les aurores boréales (= northern lights en anglais) mais sachez que ces excursions ne vous garantissent absolument pas de voir une aurore boréale. Certains organisateurs proposent une deuxième visite gratuite si aucune aurore boréale n’a été aperçue mais de nouveau, la seconde visite pourrait très bien ne pas vous donner plus de chance. Vous avez plus de chances de voir des aurores boréales au cours de votre voyage (surtout dans le nord) plutôt que par le biais d’une excursion organisée à Reykjavik. Ne perdez donc pas votre temps avec ce genre d’excursion au début de votre voyage, gardez cette possibilité pour la fin si vous n’avez pas eu la chance d’observer une aurore boréale pendant votre périple.

Quand observer les aurores boréales?

Quand peut-on observer des aurores boréales ? Idéalement mi-mars et mi-septembre par une nuit claire, en hiver également mais les basses températures risquent de rendre l’observation plus difficile.

Photographier les aurores boréales

Si vous passez la nuit dans un endroit isolé dans le nord de l’Islande et que le ciel est dégagé, vous aurez peut être la chance de voir des aurores boréales. Pour réussir à les capturer, assurez-vous de bien repérer les lieux car une fois la nuit tombée, vous n’aurez sans doute plus aucun repère pour vous déplacer et encore moins pour vous installer avec votre trépied! Je me suis retrouvé à tâtonner mon chemin dans le noir pour m’éloigner de l’hôtel et me retrouver sur une étendue d’herbe pas plate du tout avec toujours le risque de se prendre le pied dans un trou ou de trébucher sur un caillou.

Les photos d’aurores boréales sur cette page ont été prise deux nuits de suite (17 et 18 septembre 2012) au pied du volcan Snaefellsjokull. On aperçoit d’ailleurs le volcan qui masque en partie les aurores sur certaines photos. On peut observer les aurores boréales à l’œil nu, les couleurs vertes et rouges sont parfaitement visibles mais ce n’est qu’avec un appareil photo capable de faire des poses longues que le spectacle va se révéler.

Équipement recommandé:
– un trépied
– une télécommande pour le déclenchement pour éviter de faire bouger l’appareil à chaque déclenchement
– un objectif grand angle (j’ai utilisé un Canon 10-22 mm)
– des habits chauds !

Réglages:
– pose longue: + 30 secondes (telecommande obligatoire) mais pas plus d’une minute car vous risquez de déjà voir les étoiles se transformer en lignes à cause de la rotation de la terre
– iso: si votre appareil gère bien le bruit, vous pouvez monter à 800 voir un peu plus
– mode raw: si vous en avez l’occasion, faites toujours vos photos en mode RAW, c’est un investissement pour le futur! Les logiciels photos s’améliorent d’années en années et il se peut que vous puissez retravailler des photos de votre voyage avec de biens meilleurs résultats dans quelques années.

Pensez à vérifier l’endroit en plein jour pour vous assurer qu’aucun objet de va venir gêner vos photos de nuit. Je n’avais pas vu les fils à hautes tensions à proximité de l’endroit où je me trouvais et on voit donc apparaître des traînées noires sur certaines photos.

Et aussi la voie lactée!

Dans les zones peuplées d’Europe il est quasiment impossible de voir la voie lactée. En Islande, si le ciel est dégagé la nuit, vous allez pouvoir admirer la voie lactée à l’oeil nu. En bonus vous pourriez bien avoir la voie lactée et des aurores boréales en même temps!

Laurent - Islande Voyage
Site: http://www.islande-voyage.eu
Créateur du site Islande-Voyage.eu
 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
 
Hverir - Namafjall
Vous avez toujours rêvé de sentir l’œuf pourri? Hverir est l'endroit qu'il vous faut. Au programme, vapeur de soufre, boue orange et odeur d'oeuf pourri.
Skogar / Skogafoss
Skogar est un petit village sans grand intérêt, sa chute d'eau Skogafoss par contre doit absolument faire partie de votre périple!
Snaefellsnes
Des plaines aux couleurs multiples entrecoupées de montagnes escarpées et au bout de la péninsule le majestueux volcan Snæfellsjökull.
Seljalandsfoss
Magnifique chute d'eau au pied du volcan Eyjafjallajökull établie dans un décor de plaine aux couleurs multiples. Particularité, vous pouvez passez derrière la chute!
Vatnsnes
Peninsule du nord offrant une belle diversité de paysages sauvages le long de l'eau, lieu idéal pour observer les phoques.
Godafoss
La curiosité principale de Godafoss c'est sa double cascade facile d'accès à partir de la route 1 entre Akureyri et Myvatn
Dettifoss
Paysage lunaire et désertique taillé par l'activité volcanique, un petit périple pour atteindre l'immense chute d'eau.
Vik
Des plages de sable noir entourée de falaises aux couleurs vives où se jettent de puissantes vagues poussées par le vent du Gulfstream.
Jökulsárlón
Vivez l'expérience unique d'un glacier laissant progressivement de gros blocs de glaces flotter vers la mer
Thingvellir
Paysages volcaniques très colorés qui ne semblent obéir à aucune règle, geyser agité ou endormi et une énorme chute d'eau au bruit assourdissant.
Akureyri
Plus gros bourg du nord de l'Islande, Akureyri est niché au fond d'un magnifique fjord, petit retour à la civilisation.
Skaftafell
Parc naturel aux multiples facettes installé au pied d'un gigantesque glacier qui se rétracte en laissant un spectacle de désolation derrière lui.
Sólheimajökull
La neige et la cendre se mélange dans ce décor de fin du monde, le glacier laisse progressivement place à un paysage essentiellement minéral.
Landmannalaugar
Décor d'une autre planète, des montagnes couleur olive ou orange, un vent déchainé, des lacs agités et de la cendre partout/
Reykjavik
Capitale à dimension humaine nichée au bord d'un fjord, paisible le jour, agitée le soir, vivez la vie à l'islandaise!
Hvalfjordur
Le fjord des baleines se situe juste au nord de Reykjavik, très beau décor pour finir ou entamer votre boucle, évitez le tunnel pour mieux en profiter.
Fjords de l'Est
Des fjords, des fjords et encore des fjords, nature sauvage entrecoupée de quelques bribes de civilisation en attendant d'atteindre le nord.
Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo Aurore Boréale Islande photo
 
 
Fermer fenêtre
 

Contact


Envie de partager une expérience? Une question ? Des échanges de liens? Du guest blogging? Pour me contacter, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

 
 
 
 
 
Fermer fenêtre
 

Aurore boréale


Avec un peu de chance vous aurez peut être l'occasion de voir les aurores boréales onduler dans le ciel, spectaculaire et envoûtant!